SPLA : Portail de la diversité culturelle
Kamercultures

Le 7e prix Amnesty des droits de l'homme attribué a la camerounaise Alice Nkom

L'avocate âgée de 68 ans s'engage pour la défense des droits des lesbiennes, homosexuels et transgenres / remise du prix le 18 mars 2014 à Berlin.
Le 7e prix Amnesty des droits de l'homme attribué a la [...]
© Amnesty International
Publié le : 27/11/2013
Source : Communiqué de presse

Partagez :

L'avocate camerounaise Alice Nkom et l'Association pour la Défense des Droits des Homosexuel(le)s au Cameroun (ADEFHO) obtiennent le 7e prix d'Amnesty International Allemagne pour leur engagement en faveur des droits des homosexuels, lesbiennes et transgenres. La cérémonie officielle se déroulera le 18 mars 2014 à Berlin. Amnesty International motive ainsi son choix : "L'avocate des droits humains Alice Nkom et ses collaborateurs luttent dans un climat de menace quotidienne au péril de leur vie pour défendre les droits des lesbiennes, homosexuels et transgenres au Cameroun". En annonçant aujourd'hui le nom de la lauréate, la secrétaire générale Selmin Çalışkan souligne que "Alice Nkom est une femme courageuse, qui s'engage pour défendre les droits de l'homme. Elle est un modèle pour tous les militants d'Afrique."

La persécution des homosexuels et lesbiennes a dramatiquement augmenté ces dernières années en Afrique. L'homosexualité est pénalisée dans 36 États subsahariens. Le Code pénal camerounais prévoit que les rapports sexuels avec une personne du même sexe sont passibles d'une peine allant jusqu'à cinq ans d'emprisonnement et une amende de 350 dollars américains.

En 2003, Alice Nkom fonde l'ADEFHO, la première organisation non gouvernementale du Cameroun à s'engager pour la protection et la défense les droits des lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexués (LGBTI). L'ADEFHO propose soins médicaux, aide psychologique, éducation sexuelle, médiation, cours d'autodéfense et conseil juridique. Depuis 2006 en outre, Alice Nkom défend les personnes poursuivies en justice à cause de leur orientation ou identité sexuelle, ce qui vaut à l'avocate des menaces de mort récurrentes. Alice Nkom ne s'est jamais laissé intimider à ce jour, bien que des hauts représentants du gouvernement aient menacé de la faire arrêter. Elle profite de chaque occasion qui lui est donné dans des manifestations publiques et les médias pour fournir un travail de sensibilisation.

Le prix Amnesty International des droits de l'homme récompense des personnalités et des organisations qui s'engagent en faveur des droits humains dans des situations difficiles. Le but de ce prix est de rendre hommage à l'engagement de ces personnes, de les soutenir et d'offrir à leur travail une tribune dans l'espace public allemand. Le prix est doté de 10 000 euros mis à disposition par la Stiftung Menschenrechte, Förderstiftung Amnesty (Fondation pour les droits de l'homme, Fondation de bienfaisance Amnesty). Par le passé, le prix a été entre autres attribué à : Monira Rahman du Bangladesh (2006), "Women of Zimbabwe Arise" du Zimbabwe (2008) ainsi qu'à Abel Barrera du Mexique (2011). Alice Nkom sera en Allemagne en janvier et se tient à votre disposition pour toute interview. Merci de vous adresser à cet effet au Service Presse.

Plus d'infos

Personnes

1 fiches

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Fondation MTN
  • Galerie MAM
  • Institut Français de Douala
  • doual'art
  • Goethe Institut Yaounde