SPLA : Portail de la diversité culturelle
Kamercultures

Les prix du SIMA 2013

  • Les prix du SIMA 2013
Genre : Prix
Rubrique : Musique
Publié le : 13/11/2013

Partagez :

Dakar, le 12 novembre 2013 - Du 29 octobre au 2 novembre 2013 a eu lieu la première édition du SIMA, salon international de la musique africaine. Organisé dans le cadre du Kolatier, cet évènement s'est déroulé à Yaoundé au Cameroun. Il a rassemblé plus de 4000 personnes et a été une réussite.

L'atelier "musique et numérique", les rencontres professionnelles, les speed-meeting, les show-cases, les concerts, les stands d'exposition et la remise de prix ont suscité un vif intérêt auprès du public camerounais qui a répondu présent et qui a salué la qualité artistique de la programmation ainsi que la qualité de l'organisation.

Les rencontres professionnelles ont regroupé une centaine d'opérateurs dont trente-trois (33) internationaux. Au total vingt (20) pays étaient représentés dont seize (16) pays africains.

Le public, essentiellement camerounais, est venu applaudir les 20 groupes sélectionnés pour les show-case à l'Institut français et les concerts sur l'esplanade du Palais des Sports. Au total sept (7) pays étaient représentés : le Burundi, le Cameroun, la Guinée-Conakry, la Namibie, le Niger, la République Démocratique du Congo et le Sénégal.

Deux prix ont été remis aux artistes : le prix du jury et le prix du BEMA.

Les membres du jury ont mis en avant quatre (4) critères de sélection : artiste vivant en Afrique, enraciné dans son pays au niveau culturel, représentant de la scène musicale actuelle, et véhiculant un message engagé. Après sa prestation, c'est l'artiste camerounais Krotal qui a gagné le prix du jury.

Les membres du BEMA ont élu le groupe guinéen Petit Kandia comme artiste révélation du BEMA 2013. Il a été choisi grâce à sa prestation scénique et sa capacité à s'exporter (sur le continent africain et hors d'Afrique).

Les membres du jury et les membres du BEMA se sont engagés à accompagner la carrière de ses deux artistes (présentation dans les réseaux, programmation dans les festivals et salons professionnels, promotion, coaching disque, etc.)

C'est la première fois que les équipes d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique Centrale du BEMA unissent leurs efforts pour une cause commune : celle de mettre en commun les énergies des professionnels africains pour promouvoir la musique africaine, développer le marché africain d'abord, et exporter la musique en dehors du continent.

A noter que l'édition du SIMA au Kolatier a reçu le soutien du Ministère des Arts et de la Culture du Cameroun et de la Présidence.

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Fondation MTN
  • Galerie MAM
  • Institut Français de Douala
  • doual'art
  • Goethe Institut Yaounde